Explosion du travail détaché dans les vignes du Cher

| Publié le 19 octobre 2016 | Dernière mise à jour le 10 octobre 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
Depuis 2011, le travail détaché a explosé dans le Cher, dans le bâtiment comme dans l’agriculture. Dans ce dernier secteur, il a même au moins été multiplié par dix. Reportage dans les vignes du Sancerrois.

Vous l’avez sans doute remarqué, mais depuis quelques années, le piton prend des allures de Tour de Babel une fois la saison des vendanges venue. Le Sancerrois prend alors des accents espagnols, hongrois, bulgares, voire roumains. Et à en croire les chiffres de la Direccte (*), cette année, le plombier des vignes n’est pas Polonais,mais plutôt Bulgare. Lire la suite de l’article de Romain Beal, publié le 12 octobre 2016 dans "La Voix du Sancerrois".

Articles du même thème :