▼ Nos services en département

 

 

 

 

 

 

 

 

Insee Dossier n° 7 – Novembre 2021 : Les quartiers prioritaires de la politique de la ville en région Centre-Val de Loire

| Publié le 10 décembre 2021

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
Ce dossier vise à actualiser les constats réalisés en 2017 dans l’atlas cartographique des quartiers prioritaires de la politique de la ville en Centre-Val de Loire, en montrant les évolutions constatées.

Les quartiers abritent une population plus pauvre qu’au niveau national

La moitié a un niveau de vie inférieur à 12 900 euros (22 % pour les autres quartiers de France métropolitaine). La faiblesse des revenus s’explique entre autres par les difficultés d’intégration sur le marché du travail liées à la moindre qualification des habitants des QPV. Les départs de population plus aisée et les arrivées de population plus pauvre paupérisent les quartiers prioritaires de la région.

Les caractéristiques des habitants des QPV

26 % de la population est âgée de moins de 14 ans, contre 18 % dans la région. Les personnes âgées entre 15 et 24 ans représentent 14 % de la population des QPV (3 points de plus que dans la région). Un tiers d’entre eux ne sont ni en emploi ni en formation. Cette surreprésentation des jeunes est liée à une présence plus forte de familles nombreuses. Néanmoins, la population de ces quartiers vieillit à la faveur des mobilités, les nouveaux arrivants (29 ans en moyenne) étant un peu plus âgés que les sortants. Un tiers des familles des QPV sont monoparentales. Un quart des habitants des QPV sont étrangers et occupent souvent un emploi précaire.

Des déménagements fréquents

Un quart des habitants des QPV de la région a changé de logement entre 2016 et 2017. Plus du tiers de ceux qui déménagent vont emménager dans le même ou un autre QPV de la même unité urbaine. Les jeunes et les familles sont plus mobiles.