▼ Nos services en département

 
 
 

L’Etat soutient la décarbonation de l’usine Swiss Krono France à Sully-sur-Loire

| Publié le 20 septembre 2022 | Dernière mise à jour le 22 septembre 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
Dans le cadre de France relance, l’Etat a soutenu à hauteur de 14,8 millions d’euros le projet Green Energy porté par Swiss Krono France, Dalkia et Meridiam. L’objectif est de décarboner d’ici 2024 les process industriels et énergétiques de l’usine de Sully-sur-Loire, leader français des panneaux à lamelles de bois orientées (OSB).

Le 9 septembre dernier a été lancé officiellement la mise en œuvre du chantier Green Energy sur le site loirétain de Swiss Krono France en présence des Présidents des trois entreprises associées au projet, du PDG d’EDF et du secrétaire général de la Préfecture de région.
Swiss Krono France emploie sur le site 400 personnes et dispose de deux unités de fabrication en continu : une ligne de fabrication de panneaux OSB et une de panneaux de particules bruts. Le chiffre d’affaires pour l’année pour 2021 s’élève à 208 millions d’euros.

100 millions d’euros d’investissement

Le projet Green Energy est un programme de décarbonation des procédés industriels soutenu dans le cadre de dispositifs de France relance opérés par l’ADEME. Il consiste à installer sur le site de Sully-sur-Loire d’ici 2024 deux nouveaux sécheurs basse température, alimentés par une chaudière biomasse multicombustible et un condenseur de fumée, et à déployer de nouveaux équipements au service d’une productivité augmentée.
La chaudière biomasse permettra de réduire de 80 % à 95% la consommation de gaz et ainsi d’éviter l’émission de 35 000 tonnes de CO2 d’origine fossile par an. Les sécheurs basse température entraineront quant à eux une réduction de la consommation énergétique de l’ordre de 5 à 10%. La mise en place d’un condenseur de fumées, permettra pour sa part de récupérer l’énergie issue des fumées de combustion sous forme de vapeur.

Un partenariat exemplaire

Le projet Green Energy qui nécessitera 2 ans de travaux, bénéficie de l’investissement et des ressources de trois partenaires complémentaires : Swiss Krono France, Meridiam, spécialisée dans le financement et la gestion d’infrastructures durables et Dalkia, filiale d’EDF qui accompagne les entreprises dans leurs transformations énergétique et numérique.
Doublement lauréat du Plan de Relance, le projet a reçu des subventions de l’Etat à hauteur de 3,8 M€ dans le cadre du dispositif « Efficacité énergétique et décarbonation des procédés » et de 11 M€ dans le cadre du dispositif « Biomasse Chaleur pour l’Industrie » (ADEME).

Un soutien de l’Etat à l’industrie durable dans le cadre de France Relance
Dans le cadre du plan de relance, l’État soutient massivement les investissements industriels, en particulier les projets s’inscrivant dans la transition écologique et la transition numérique.
En Centre-Val de Loire, le soutien de l’État est de 213 millions d’euros pour 313 entreprises bénéficiaires, ce qui permettra de soutenir 1 milliard d’euros d’investissements et la création de plus de 4 900 emplois.