Accueil > Entreprises, Emploi, Compétences > Développement des entreprises > Industrie du futur > 1ère mondiale : une unité de recyclage de matelas usagers à Semoy (...)

1ère mondiale : une unité de recyclage de matelas usagers à Semoy (45)

| Publié le 8 octobre 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le 24 septembre dernier a été inaugurée sur le site de l’usine chimique "Orrion Chemicals Orgaform" (OCO) à Semoy la première unité au monde permettant de recycler des matelas en mousse de polyuréthane. Soutenu par l’Etat et ses opérateurs (ADEME et BPI France) à hauteur de près de 2,2 millions d’euros, ce projet industriel créera 10 emplois dès 2022 et devrait être dupliqué par OCO en France sur d’autres sites.

Lors de cette inauguration, Christian SIEST, président d’OCO, a présenté en détail à tous les officiels présents le mode opératoire de ce procédé innovant de dépolymérisation des mousses de matelas usagers. Celles-ci sont déchiquetées et chauffées à 200 degré pour se transformer en un liquide, le polyol Renuva, qui servira de matière première pour la fabrication de nouveaux matelas en mousse (ou autres mobiliers) recyclés.

Une nouvelle filière d’économie circulaire

"Je suis très fière d’inaugurer ce projet "Renuva" qui s’inscrit parfaitement dans les objectifs du plan de relance en matière écologique et des démarches d’innovation portées par l’industrie du futur" s’est réjouie Régine Engström, Préfète de la région Centre-Val de Loire et du Loiret. "Cette unité de recyclage unique au monde représente un investissement total de 4,5 millions d’euros et a bénéficié d’un soutien de l’Etat de 2,2 millions d’euros. Celui-ci est composé d’une subvention de l’ADEME de 950 000 euros, d’une avance remboursable Etat-Région de 460 000 euros au titre du programme investissements d’avenir et surtout d’un prêt vert de 1 millions d’euros, octroyé pour la première fois en France par BPI France. Ce projet ouvre la voie à la création d’une filière d’économie circulaire pour des objets du quotidien à base de mousse jusqu’ici difficilement recyclables et s’inscrit tout à fait dans les objectifs du gouvernement qui souhaite accélérer le recyclage du plastique".
En capacité de retraiter dans un premier temps chaque année 200 000 matelas, soit 10% du potentiel de matelas usagers en France, l’unité Renuva pourrait doubler sa capacité dès 2023. Les matelas sont issus à ce jour de deux des sept centres de tri d’Eco-mobilier, organisme chargé de la collecte de mobiliers usagés.

OCO, une entreprise citoyenne

L’entreprise "Orrion Chemicals Orgaform" (OCO) qui emploie 43 salariés sur le site de Semoy (Loiret) est par ailleurs leader mondial sur le marché des colles pour agrafes et des agents de protection du verre. Elle a pour politique depuis plusieurs années d’améliorer ses performances environnementales. Elle a ainsi réduit drastiquement sa consommation d’eau (- 90% sur 2 ans), s’est équipé de panneaux solaires et recycle 3/4 de ses déchets. En tant que signataire du French Business Climate, elle vise aussi une réduction de 50% de ses émissions de CO² en 2023 par rapport à 2011. Enfin, cette entreprise citoyenne n’a pas hésité à lancer la production de 400 000 litres de gel hydroalcoolique d’avril à juin 2020, à la demande de la Préfecture et de France Chimie.

OCO, lauréate d’un appel à projets "France relance"
Dans le cadre du plan de relance, l’entreprise a également bénéficié d’un accompagnement de l’Etat sous forme d’une subvention de 700 k€. Le projet soutenu vise à améliorer la flexibilité des équipements de production et à renforcer les infrastructures du site de Semoy. L’ambition de l’entreprise est d’atteindre un chiffre d’affaires de 20 M€ en 2025, avec la création concomitante de 33 emplois.
--

Webmestre | Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics