Accueil > Entreprises, Emploi, Compétences > Enquête sur les Besoins en Main-d’Oeuvre 2021 (BMO)

Enquête sur les Besoins en Main-d’Oeuvre 2021 (BMO)

| Publié le 12 juillet 2021 | Dernière mise à jour le 30 juin 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Malgré un recul annuel dû à la crise sanitaire du nombre de projets de recrutements déclarés par les entreprises, le niveau enregistré pour 2021 (82 216 projets) dépasse néanmoins légèrement celui de 2019.

Qu’est-ce que le BMO ?

L’enquête Besoins en Main-d’Oeuvre (BMO) est une initiative de Pôle emploi menée avec le concours du Crédoc. Véritable outil d’aide à la décision, l’enquête BMO permet à Pôle emploi de mieux connaître les intentions des établissements en matière de recrutement, d’orienter les demandeurs d’emploi vers les métiers porteurs et d’adapter l’effort de financement en direction des formations préparant à des métiers en tension.
Sur les 83 992 établissements de la région Centre-Val de Loire entrant dans le champ de l’enquête, 67 056 ont ainsi été interrogés, par voie postale, web ou téléphonique. Un dispositif spécifique a permis d’interroger les plus grands groupes, afin de prendre en compte leur politique de recrutement centralisée. Au final, 17 027 réponses ont été collectées et exploitées pour la région Centre-Val de Loire.

Avertissement

La crise sanitaire, les mesures de restriction et leurs conséquences économiques ont fortement affecté l’activité au cours de l’année 2020. De ce fait, les perspectives de recrutement anticipées fin 2019 par les employeurs pour 2020, dans l’édition précédente de l’enquête BMO, se sont rapidement révélées caduques. Dans cette édition 2021 de l’enquête BMO, les comparaisons sont principalement effectuées avec les résultats de l’édition 2019.

Chiffres clés 2021

  • 82 216 projets de recrutement en région Centre-Val de Loire pour 2021
  • 26,6% des entreprises de la région Centre-Val de Loire envisagent de recruter en 2021
  • 56,4% des projets de recrutement sont issus d’entreprises de services
  • 64,8 % de ces projets sont exprimés par des entreprises de moins de 50 salariés
  • 42,3 % de ces projets sont exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés
  • 52,5% des recrutements sont jugés difficiles par les employeurs
  • 69,4% des recrutements sont non saisonniers

Le nombre d’intentions d’embauche pour 2021 affiche une progression par rapport à 2019

En région Centre-Val de Loire en 2021, les intentions d’embauche atteignent 82 216, soit une hausse de 2 968 projets par rapport à l’année 2019 (+3,7%).

Entre 2019 et 2021, la hausse des projets de recrutement concerne les secteurs de l’agriculture, de l’industrie, de la construction et des services aux particuliers. Le commerce et les services aux entreprises enregistrent respectivement une baisse de 1,9% et 9,5%. A noter que le secteur de la construction enregistre plus de 1900 projets de recrutement supplémentaires par rapport à 2019.

Les métiers les plus recherchés

Les métiers de services aux entreprises font partie des métiers les plus recherchés : pour exemple, 4 076 projets pour les agents d’entretien de locaux, 2 467 pour les ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires. Les métiers agricoles, qui sont à dominante saisonnière, font partie des métiers les plus recherchés (3 660 projets pour les viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs et 3 151 pour les agriculteurs salariés, ouvriers agricoles).

Dans le secteur de la santé, sont aussi très recherchés les métiers d’aides soignants (2 975 projets), d’agents de services hospitaliers (1 480 projets) et d’infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices (1 391 projets). Viennent ensuite les métiers de services à la personne et à la collectivité tels que les professionnels de l’animation socioculturelle (2 482 projets) et les aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales (2 070 projets).

Retour sur l’impact de la crise sanitaire pour les recrutements

En Centre-Val de Loire, près de la moitié des employeurs déclarent avoir dû réduire ou arrêter leur activité en 2020 en lien avec la crise sanitaire. 14% des employeurs qui n’ont pas recruté en 2020 pensaient recruter avant la crise sanitaire. Parmi les employeurs qui ont recruté en 2020, près de 22% ont moins recruté en raison de la crise.

14% des employeurs qui n’ont pas prévu de recruter en 2021 estiment qu’ils auraient eu des projets de recrutement en l’absence de crise sanitaire. Parmi les établissements qui projettent de recruter en 2021, plus de 20% déclarent qu’ils auraient projeté de recruter davantage si il n’y avait pas eu de crise sanitaire.

Pour en savoir plus

Publication BMO Centre-Val de Loire en version PDF

Consulter les résultats de la région sur le site BMO

Vous pouvez accéder aux données via une recherche par zone géographique jusqu’au bassin d’emploi, par métier et par secteur d’activité.

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics