Le Plan de résilience pour les entreprises impactées par le conflit en Ukraine

| Publié le 8 avril 2022 | Dernière mise à jour le 11 avril 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
La crise ukrainienne a un impact important sur l’économie française : difficultés pour importer et exporter des marchandises, pénuries de matériaux, hausse des prix des énergies fossiles, … Le plan de résilience économique et social présenté le 16 mars 2022 par le Gouvernement soutient les entreprises pour leur permettre de faire face à ces conséquences.

Plusieurs mesures de ce plan de résilience ont été présentées le 18 mars aux partenaires sociaux du Centre-Val de Loire lors d’une réunion des organisations professionnelles et des syndicats de salariés membres du PACTE économique et social régional.

Les mesures pour soutenir la liquidité des entreprises

  • Le prêt croissance industrie (50 k€ à 5 M€) pour faire face aux tensions d’approvisionnement et de trésorerie des entreprises industrielles est à présent ouvert aux entreprises du BTP. Il est garanti à 80% par BPI France. En savoir plus
  • Le Prêt garanti par l’État (PGE) reste mobilisable jusqu’à 25% du chiffre d’affaires 2019. Il sera possible de bénéficier d’une tranche supplémentaire, pour un montant d’au plus 10 % du chiffre d’affaires moyen constaté entre 2019 et 2021 (dès la parution du décret) sur les 12 derniers mois. En savoir plus
  • Les prêts bonifiés de l’État octroyés en cas de refus ou d’insuffisance de PGE, en vigueur jusqu’au 30/06/2022, seront prolongés jusqu’au 31/12/2022 (un décret définira les conditions de prolongation). L’instruction de ces prêts est réalisé par le comité départemental d’examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI) compétent. Pour en savoir plus
  • Les entreprises dont l’activité est affectée par la guerre en Ukraine et ses conséquences sont éligibles aux dispositifs d’activité partielle et d’activité partielle de longue durée. En savoir plus

Les mesures pour faire face à la hausse de l’énergie

  • L’application de la remise carburant de 15 à 18 centimes HT par litre est en vigueur du 01/04/22 au 31/07/2022 pour toutes les entreprises.
  • Les entreprises dont les dépenses de gaz et d’électricité sont supérieures à 3% de la valeur de leur production et qui deviendraient déficitaires en 2022 du fait de la hausse des dépenses d’énergie pourront bénéficier d’une subvention d’un montant de 50% du surplus des dépenses énergétiques intervenues entre le 01/03/2022 et le 31/12/2022 dans la limite de 25 Millions d’euros (le décret à paraitre précisera les modalités d’application de cette aide).

Les mesures pour aider les entreprises impactées à l’export et à l’import

  • Le dispositif Cap Francexport qui permet de maintenir ou de renforcer les couvertures d’assurance-crédit sera prolongé au-delà du 31/03/2022. En savoir plus
  • Les entreprises souhaitant diversifier leurs débouchés à l’international peuvent bénéficier d’une assurance-prospection qui permet de financer les dépenses de prospection sur les marchés export. En savoir plus
    Enfin des mesures sectorielles ont également été annoncées pour les secteurs des transports, du BTP, de l’agriculture et de la pêche.

En savoir plus sur toutes les mesures "entreprises" : Téléchargez La FAQ du plan de résilience

Le service économique de l’Etat en région (DREETS) mobilisé !
Les PME/ETI mises en difficulté par la crise ukrainienne peuvent se rapprocher du Commissaire aux Restructurations et à la Prévention des difficultés des entreprises (CRP), Thomas ROBERT, pour les accompagner dans leurs démarches et leur trouver des solutions d’un point de vue économique, social et financier.
Contacts :
Mélanie AUTHIER : 06 99 01 02 77 ; melanie.authier@dreets.gouv.fr
Thomas ROBERT : 07 64 80 94 81 ; thomas.robert@dreets.gouv.fr
En savoir sur votre CRP et le réseau national des CRP.

Un portail d’information unique pour les entreprises

Un portail unique de contacts, à destination des entreprises, est mis en place de façon conjointe par les réseaux consulaires (chambres de commerce et d’industrie, chambres de métiers et de l’artisanat, chambres d’agriculture).
À l’instar du dispositif déployé pour la crise sanitaire en 2020, ce portail permet d’informer les entreprises, notamment les TPE, sur les dispositifs adaptés à leur situation, et de les orienter vers les interlocuteurs appropriés.

Les contacts consulaires en Centre-Val de Loire

Des référents de proximité, au sein des réseaux consulaires du Centre-Val de Loire, sont à la disposition des entreprises impactées par la crise en Ukraine pour les informer, répondre à leurs questions et les orienter le cas échéant.

Chambres des métiers et de l’artisanat

Départements 18-36 > Jean-Luc GOURIN, 02 48 69 78 15 (18) / 02 54 08 80 06 (36) – jlgourin@cma-cvl.fr
28 > Nolwenn LE MENTEC, 02 37 91 56 91 – nlementec@cma-cvl.fr
37 > Catherine MESLARD-HAYOT, 02 47 25 24 53 - cmeslard-Hayot@cma-cvl.fr
41 > François FERRE, 02 54 44 65 87 – fferre@cma-vl.fr
45 > Stéphane CADEAU, 02 38 62 99 93 – scadeau@cma-cvl.fr

Chambres de commerces et d’industrie

CCIR Centre-Val de Loire > Dominique PERRIN, 02 38 25 25 31 - dominique.perrin@centre.cci.fr
18 > Karina MAKHLOUF, 02 48 67 80 91 / 06 98 38 21 84 - karina.makhlouf@cher.cci.fr
28 > Mathieu AUPETIT, 02 37 84 28 63 - mathieu.aupetit@cci28.fr
36 > Michel DENGREMONT, 02 54 53 52 64 - michel.dengremont@indre.cci.fr
37 > Samuel LEVY, 02 47 47 21 38 - samuel.levy@touraine.cci.fr
41 > Nathalie ADAM, 02 54 44 64 10 - contact@loir-et-cher.cci.fr
45 > Aude VOIEMENT, 02 38 77 77 28 / 07 64 57 98 72 - aude.voiement@loiret.cci.fr