Guide de prévention contre les arnaques en ligne

| Publié le 22 septembre 2022 | Dernière mise à jour le 20 septembre 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
Les services de l’État et les autorités de contrôle mutualisent leurs compétences et optimisent l’action de l’État au sein d’une task force nationale de lutte contre les arnaques. Afin d'aider les entreprises à prévenir les risques liés à la cybercriminalité, la task force publie un guide actualisé de prévention contre les arnaques.

Les consommateurs et les entreprises sont de plus en plus exposées face à des manœuvres frauduleuses menées par des cybercriminels. Le nombre d’actes malveillants s’est accru avec la crise sanitaire engendrée par l’épidémie de la Covid 19. Si les grandes entreprises ont d’abord été la cible privilégiée, les TPE et PME sont de plus en plus souvent victimes de tentatives d’attaques.

Il est essentiel de maintenir une vigilance permanente en rappelant les attitudes réflexes qu’il convient d’adopter pour déjouer de potentielles arnaques. À cette fin, les services de l’État et les autorités de contrôle s’associent et proposent des fiches préventives d’identification des principales fraudes.

Les réseaux sociaux : un puissant vecteur pour les arnaques en ligne

Plus de 16 millions d’utilisateurs actifs sur Snapchat chaque jour en France ; 46,4 millions d’utilisateurs actifs sur Facebook par mois : ces chiffres illustrent l’importance et la démocratisation des réseaux sociaux au sein de la société.

La crise sanitaire a accéléré la dématérialisation et multiplié les opportunités d’une délinquance qui exploitait déjà le potentiel du numérique.

Compte-tenu de leur utilisation massive et quotidienne, ces réseaux représentent désormais un des principaux vecteurs de promotion et de publicité pour des produits et services parfois frauduleux qui font de nombreuses victimes.

C’est pourquoi les réseaux sociaux sont devenus des points d’entrée majeurs pour les arnaques.

Les pratiques frauduleuses sont très variées et touchent les consommateurs (de tous âges et de toutes catégories socio-professionnelles), comme les entreprises.

Une vigilance toute particulière est donc recommandée pour tout achat ou souscription à une offre de service
promue sur les réseaux sociaux.

Guide de prévention contre les arnaques
Accéder au guide (pdf )

16 fiches de prévention contre les principales fraudes répertoriées

Le guide propose des fiches d’identification des principales fraudes associées à des messages pratiques de prévention.

  • Fiche 1 - Arnaques aux achats en ligne
  • Fiche 2 - Dropshipping - Futurs vendeurs : gare aux mirages !
  • Fiche 3 - Les escroqueries au chèque bancaire
  • Fiche 4 - Epargne/crédits : attention aux offres frauduleuses
  • Fiche 5 - La fraude aux paiements en ligne
  • Fiche 6 - Faux ordres de virement
  • Fiche 7 - Usurpations d’identité
  • Fiche 8 - Faux sites administratifs
  • Fiche 9 - Hameçonnage / Phishing
  • Fiche 10 - Appels frauduleux aux dons
  • Fiche 11 - Fraudes aux réparations
  • Fiche 12 - Les escroqueries au RGPD
  • Fiche 13 - Vol de coordonnées bancaires
  • Fiche 14 - Rançongiciels (ransomwares)
  • Fiche 15 - Marketing de réseau (MLM) : Méfiez-vous des promesses d’enrichissement facile !
  • Fiche 16 - Arnaques au Compte Personnel de Formation (CPF)
Signaler une e-escroquerie ou porter plainte en ligne avec Thésée
Thésée, pour « traitement harmonisé des enquêtes et signalements pour les e-escroqueries » permet de signaler un acte de cybermalveillance ou de déposer plainte à distance, sans se rendre au commissariat. Cet outil s’adresse aux victimes de six catégories d’e-escroqueries listées par le ministère de l’Intérieur : piratage de messagerie, chantage, rançongiciels, arnaque sentimentale, petite annonce, sites de vente frauduleux.

Arnaque sur internet (THESEE, Pharos, ...)