Accueil > Entreprises, Emploi, Compétences > Publications > Insee Analyses n° 79 – Septembre 2021 : En Centre-Val de Loire, les jeunes (...)

Insee Analyses n° 79 – Septembre 2021 : En Centre-Val de Loire, les jeunes sont moins diplômés et en emploi un peu plus tôt

| Publié le 11 octobre 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La part des jeunes ni en emploi, ni en formation augmente avec l’âge entre 15 et 29 ans.


En Centre-Val de Loire, les jeunes âgés de 15 à 29 ans sont moins souvent en formation que dans le reste de la France (35 % contre 37 %), mais plus souvent en emploi (46 % contre 44 % dans les autres régions). Parmi cette tranche d’âge, 78 000 jeunes n’occupent pas d’emploi et ne suivent pas de formation. Ils sont soit au chômage, soit en situation d’inactivité. Cette proportion de jeunes a augmenté plus rapidement dans la région et le chômage y a moins reculé.

L’absence de diplôme pénalise la recheche d’un emploi.

Les jeunes sans aucun diplôme sont plus souvent ni en emploi ni en formation (42 % dans la région). Ils ont un niveau de diplôme inférieur ou égal au baccalauréat, brevet professionnel ou équivalent. Sans diplôme, les femmes sont plus fréquemment que les hommes sans emploi, ni en formation.

La moitié des jeunes de 15 à 29 ans vivent au domicile familial.

Parmi les jeunes qui vivent chez leurs parents, ceux n’étant ni en emploi ni en formation sont plus nombreux à avoir au moins un parent au chômage (18 % contre 12 %). Leurs parents sont moins diplômés et ils vivent plus souvent au sein d’une famille monoparentale.

L’insertion sur le marché du travail est un défi pour les jeunes couples.

Les jeunes entre 15 et 20 ans qui emménagent en couple rencontrent le plus de difficultés. Un tiers d’entre eux sont sortis du système scolaire et n’occupent pas d’emploi. Les femmes sont plus nombreuses dans cette situation que les hommes (35 % contre 22 %). La situation des jeunes plus âgés en couple est plus favorable et ils connaissent moins de difficultés d’insertion.

L’arrivée des enfants a une incidence sur le parcours des femmes.

37 % des femmes en couple avec enfants ne sont ni en emploi ni en formation contre 16 % chez les hommes. De même, elles sont près de 6 % à la tête d’une famille monoparentale contre 0,5 % pour les hommes. Ces jeunes femmes avec des enfants en bas âge sont beaucoup plus souvent ni en emploi ni en formation (55 %) que les hommes (25 %).

En savoir plus :
--

Webmestre | Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics